43ème jour : La miséricorde antérieure à nous

Ce vrai réalisme du chrétien. En chaque situation, il a toujours une autre lecture de la situation. Quels que soient les événements que je vis, quelles que soient les circonstances dans lesquelles peut-être je me débats. En chaque situation, le don de l’esprit est toujours offert par Dieu, et aux personnes que nous sommes, et aux communautés que nous constituons.

Le réalisme chrétien est inséparable d’une vérité fondamentale qui est la vérité de la miséricorde de Dieu. Avant même que j’en connaisse la révélation, elle est là. Le don et le pardon sont là.

Et quand on pense que ce qui est premier dans la vie, ce sont nos limites et nos péchés, nous tombons dans l’irréel, nous nous embarquons dans l’imaginaire. Et nous avons besoin de redécouvrir le principe de réalité.
Et le principe de réalité n’inclut pas simplement certaines tendances en nous, le principe de réalité inclut toujours la dimension du spirituel dans l’homme et la femme que je suis, dans la situation que je vis.
Dans la foi, ce qui est premier, c’est d’abord le don de la vie, le don de l’existence. Comment le péché pourrait-il exister si d’abord je n’étais un vivant? Comment les limites pourraient-elles exister si d’abord je n’étais une personne humaine? Ce qui est premier, c’est d’abord ce don de la vie. Ce qui est premier, c’est le don de l’Esprit Saint, c’est le don de la vie nouvelle, c’est le nouveau moteur : la rémission des péchés quand nous avons eu le malheur d’abîmer le don premier donné par le Seigneur. Et nous avons besoin, tous, chacun, de redécouvrir ce principe de réalité dans notre vie si nous voulons avoir une existence équilibrée, vraie, harmonieuse. Comprenons-le, la miséricorde est antérieure à nous. Et notre existence est enracinée dans cette réalité fondamentale de la miséricorde de Dieu. C’est même profondément notre raison d’être.

La miséricorde de Dieu est une partie intégrante du réalisme chrétien. Et dans le mystère de la mort et de la résurrection de Jésus, le salut nous est sans cesse donné. Et il a été réalisé une fois pour toutes.

20 novembre 1983
Paray-le-Monial « Ouvrez les portes au Rédempteur »,

Musique : Zino Saint Martin

©2020 Marianistes de France // Réalisé par EXTRATIS

Marianistes de France

N'hésitez pas à nous contacter

En cours d’envoi
ante. sem, luctus quis risus. mi, odio felis at eget ut felis

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?