83ème jour : Le don de force

C’est ce don de force qui nous permet d’entreprendre, d’endurer. C’est le don de force qui nous donne la force d’aimer jusqu’au bout, quelles que soient les situations dans lesquelles nous sommes, les personnes avec qui nous vivons.

Aimer, pour ce prêtre qui ne rencontre que des calomnies, de l’opposition dans la paroisse qui lui a été confiée, aimer jusqu’au bout, il ne peut le fait qu’avec avec le don de force. Aimer dans une communauté où quelqu’un est toujours en train de nous taper sur les nerfs ou de nous marcher sur les pieds, ou d’essayer de détruire, ce n’est possible qu’avec le don de force. Ce don, il est donné et nous avons à le demander à le développer. Le don de force quand il s’agit de pardonner.
Mais pardonner quand quelqu’un a détruit la réputation, pardonner quand quelqu’un a fait du tort au point que la vie elle-même en est changée, on ne peut le faire qu’avec le don de force. Le don de force qui va jusqu’au bout de cet amour, de ce pardon.

Vous comprenez le don de force de Jésus en toute sa passion qui lui a permis de dire, Père pardonne leurs, ils ne savent pas ce qu’ils font, non seulement il pardonne et il demande à son père de pardonner, mais dans son amour, il trouve même des excuses.

On le trouve parfois chez des gens, je pense, dans l’accueil spirituel, ce jeune qui avait souffert très fort dans sa jeunesse et puis il vient un jour me dire :

« Ce matin dans la prière j’ai compris, mon père et ma mère, c’était aussi des êtres blessés, ils ne sont pas entièrement responsables de ce qu’ils ont fait envers moi, oui je leur pardonne. »

C’est le don de force dans des moments très difficiles qui même devant certaines situations, devant certains péchés très douloureux, nous permet de retrouver l’espérance et de recommencer à vivre, à créer, à faire pour le Seigneur. Alors que l’attitude humaine normale ce serait de tout laisser tomber, non pour le Seigneur cette capacité que l’Esprit Saint donne par le don de force de se redresser, de repartir et pas de repartir avec une mine de chien battu, mais de repartir dans l’espérance et avec joie.

1994 Lisieux

Musique : Zino Saint Martin

©2020 Marianistes de France // Réalisé par EXTRATIS

Marianistes de France

N'hésitez pas à nous contacter

En cours d’envoi
id mattis Aliquam sit elit. Sed velit, Praesent

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?