82ème jour : L’Eglise – Communion

Tout engagement chrétien est un prolongement de l’être communautaire vécu concrètement.
Les relations interpersonnelles ne se tissent pas d’abord autour d’un but ou d’une mission, elles se tissent d’abord autour du Seigneur. Elles se tissent d’abord autour de la communauté divine. Trois personnes en un seul Dieu. On ne se réunit pas parce que l’on a les mêmes dogmes ou la même doctrine, on se réunit, parce que l’on appartient à la même communauté issue de la communauté divine. On est de la même famille d’un Dieu communauté. Voilà la réalité profonde de la communauté chrétienne.

L’être communautaire chrétien consiste à partager d’abord le Seigneur entre nous.

Tous les éléments de notre vie ont besoin d’être éclairés par la lumière du Seigneur et par sa parole. A travers cet être communautaire que je vis, c’est même lui, le Seigneur qui poursuit en nous son œuvre et qui veut atteindre le monde à travers nous. La communauté chrétienne c’est un prolongement de la communauté divine. C’est un prolongement de l’incarnation du Christ dans notre monde et je ne peux pas escamoter cette démarche.

Si je veux réaliser une évangélisation qui soit féconde et qui apporte des fruits. Le Seigneur l’a dit lui-même « Cherchez d’abord le royaume de Dieu et tout le reste vous sera donné en plus .»
Le renouveau de l’Eglise et du monde se fait d’abord en chacun de nous, ensuite entre nous, ensuite en laissant le Seigneur nous édifier ensemble et c’est en nous renouvelant personnellement en nous édifiant les uns des autres, les uns par les autres, que le Seigneur construit et renouvelle l’Eglise dans le monde de ce temps. Il agit, lui communauté divine à travers sa présence dans la communauté chrétienne, car l’Eglise dans le monde n’est pas en dehors de nous. Je n’ai jamais à me mettre comme sur la berge du fleuve pour parler de l’Eglise. Elle est en moi, je suis dans cette Eglise, elle est en nous d’abord. Elle est entre nous ensuite, pour être par nous et à travers nous enfin. On est vraiment l’Eglise quand on est branché communautairement et sur Dieu et entre nous.

L’Eglise communion se fera humblement par tous ceux qui se mettront en marche et qui commenceront petitement à construire de vraies communautés chrétiennes. Pour que le renouveau de l’Eglise et du monde avance, c’est par là qu’il faut commencer. De petites communautés de partage qui vivent intensément et concrètement le aimez-vous les uns les autres comme je vous ai aimé, sans aucune illusion.
C’est à travers et par l’intermédiaire de ces petites communautés de partage et d’amour que s’accompli alors la guérison de personnes et le renouvellement, la guérison de l’Eglise et du monde.

25 novembre 1984 Paray-le-Monial : « Guerison et communauté »

Musique : Zino Saint Martin

©2020 Marianistes de France // Réalisé par EXTRATIS

Marianistes de France

N'hésitez pas à nous contacter

En cours d’envoi
neque. id leo tristique consectetur eget elit. Praesent venenatis,

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?