47ème jour : En nos enfers

Jésus au tombeau. Mais ne pensez pas que là, il est resté sans rien faire. « Mon père travaille sans cesse, et moi aussi je travaille ».

Ce n’est peut-être pas commun, d’arriver à comprendre cela. Il y a tout ce mystère, ce secret de Dieu, que l’on appelle la descente aux enfers. Qui a été représentée sur une icône, que l’on appelle parfois, l’icône de la délivrance et de la libération. Jésus descendant, pour aller jusqu’à prendre Adam et Eve par la main, pour les entraîner à sa suite.

Mais il y a une autre réalité que nous découvrons, dans ce que l’on pourrait appeler, la descente aux enfers. La descente dans nos enfers, et c’est bien une expérience que nous apporte l’accueil spirituel. Comment le Christ vient nous renouveler, nous transformer. Pas du tout en surface, il descend en chacun de nous. Et c’est long, cette guérison intérieure qui s’opère en nous depuis le jour de notre Baptême. Que nous pouvons laisser de côté parfois, parce que on l’ignore, parce qu’on ne sait pas. Mais quand on vit intensément cette présence du Christ, par Son Esprit en chacun de nous, combien le Christ vient progressivement remettre de l’harmonie à l’intérieur.

Il vient renouveler notre manière de penser, de regarder. Il vient renouveler nos sentiments, notre vie affective et même jusqu’à remettre de l’ordre, dans ce qu’on appelle l’inconscient. Il vient réparer en profondeur. Il descend en chacun de nos enfers.

Foyer de Charité de Tressaint 1984

Musique : Zino Saint Martin

©2020 Marianistes de France // Réalisé par EXTRATIS

Marianistes de France

N'hésitez pas à nous contacter

En cours d’envoi
Aenean in at tempus ultricies Praesent nunc tristique Praesent mattis

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?