22ème jour de carême : Le oui d’amour à ma mort

Ce n’est pas simplement de dire « Je suis un homme. Je suis une femme donc je suis mortel » cela reste quelque part dans la tête. Mais je le sais en général, je le sais théoriquement et le jour où la maladie me touche- une maladie grave, et que je suis dominé en même temps par une peur de la mort terrible, ça veut dire que la mort n’a pas été acceptée profondément par la personne.

Je sais théoriquement que je suis mortel mais ça n’a pas été accepté et tant que ça reste dans la tête, ça fait un lavage de cerveau, ce n’est pas la foi, ce n’est pas l’acceptation profonde. Il n’y a pas le oui d’amour qui a été donné à cette réalité de ma vie qui est la mort. Je dis bien « Une réalité de ma vie » parce que la mort est un passage, et tant que cela n’est pas fait, il y a une maturité de la foi qui n’est pas là. La maturité de la foi comme la maturité de la personne à travers tout ce qu’elle fait ne peut venir que si la réalité de la mort a été acceptée profondément par un oui d’amour.

« Oui Seigneur, tu m’as donné la condition humaine. Toi-même tu as voulu la vivre jusqu’au bout et passer par la mort, je l’accepte et je te dis un oui d’amour à cette réalité de ma vie. »

Cela ne peut être fait que dans une contemplation du Christ parce que je sais que la mort n’est pas une fin, la mort c’est une pâque, la mort c’est un passage et que pour chacun de nous, cela débouche sur la résurrection. Cela change tout. Mais tant que je n’ai pas fait cette démarche, vous verrez toutes les difficultés qui peuvent nous prendre encore au passage, mais la victoire définitive du Christ sur la mort est pour nous jusque dans notre propre corps. Nous savons qu’un jour, nous ressusciterons avec notre corps, pas avec le corps du voisin. L’homme ne meurt qu’une fois.

17-18 mai 1987 Metz

Bon chemin!

Musique : Zino Saint Martin

©2020 Marianistes de France // Réalisé par EXTRATIS

Marianistes de France

N'hésitez pas à nous contacter

En cours d’envoi
fringilla commodo justo Praesent nunc quis mattis

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?