52ème jour : La paix soit avec vous

C’est la première parole qu’un Jean-Paul II élu au siège de Pierre a prononcé, rappelez-vous quand il est arrivé sur la place Saint-Pierre «  N’ayez pas peur ».
Ça ne voulait pas dire n’ayez pas peur de moi « N’ayez pas peur ».

La première parole est une parole pour renforcer le courage des chrétiens et leur dire, « Mais l’amour de Dieu est toujours là vous êtes toujours dans la main de Dieu, quels que soient les difficultés par lesquelles vous vous passez, par lesquelles le monde passe aujourd’hui. Vous êtes toujours dans la main de Dieu ».

Ce n’est pas parce qu’il y a des difficultés aujourd’hui que Dieu en arriverait à oublier de nous aimer « N’ayez pas peur ». C’est important cela pour nous. Un chrétien n’a jamais le droit de s’enfoncer dans l’inquiétude, ni dans l’angoisse, ni dans le pessimisme. Devant les événements du monde dans lequel nous vivons comme dans sa vie personnelle il n’a jamais le droit de s’enfoncer, de se bloquer dans l’inquiétude, la tristesse ou le pessimisme.

Dieu apporte toujours une parole de réconfort et d’espérance, même quand cette parole parfois est assez ferme, parfois une parole qui vient secouer elle s’accompagne toujours d’une espérance, d’un réconfort. Faisons très attention à cela à travers toutes les paroles de catastrophe qui peuvent circuler ou que parfois on met même sur le dos de la Vierge Marie. Quand ce sont des paroles qui écrasent et qui mettent dans la peur ça ne vient pas de Dieu, ça ne vient pas de Dieu. Dieu n’est jamais catastrophique. Même quand il annonce un événement difficile, cela s’accompagne toujours d’une parole d’espérance, d’un appel de Dieu à son peuple pour qu’il revienne à lui.

Foyer de Charité de Tressaint 1984

Musique : Zino Saint Martin

©2020 Marianistes de France // Réalisé par EXTRATIS

Marianistes de France

N'hésitez pas à nous contacter

En cours d’envoi
accumsan luctus nunc odio mattis commodo non

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?