Mt 6 : Prier

Si Notre-Seigneur nous dit de chercher premièrement le royaume du ciel, à qui s’adresse particulièrement le Sauveur ? L’extrême misère dans les justes est un don extraordinaire. Si le simple fidèle doit avoir une si ferme confiance en la Providence qui ne l’abandonne jamais, que sera-ce pour nous qui avons tout quitté, embrassé tout ce que la pauvreté peut avoir de plus pénible ? La Providence nous oublierait-elle ? Le Seigneur ne nous manquera pas. Nous ne demanderons jamais à Dieu l’abondance, ni les richesses, que Dieu nous en préserve ; nous lui demanderons le pain de chaque jour, Panem nostrum.

E&P (Ecrits et Paroles) – VI, p. 197.

Marianistes de France

N'hésitez pas à nous contacter

En cours d’envoi

©2019 Marianistes de France // Réalisé par EXTRATIS

justo neque. dolor suscipit fringilla mattis ultricies Sed eget id adipiscing non

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?