Mt 21 : La vigne…

Bénissons la divine Providence, mon cher Fils, et remercions la Sainte Vierge du développement de notre si chère et si belle œuvre ! Comme vous, je suis comblé de joie et de consolation en voyant que de bien nous pourrions faire : mais ce qui tempère beaucoup ma joie, et la change presque en tristesse, c’est de voir qu’il ne nous est pas possible, malgré toute notre bonne volonté, d’accéder à toutes les demandes qui me sont adressées.
De tous côtés m’arrivent des demandes pour divers points de la France.
Daigne le Père de famille envoyer à sa vigne de nombreux et fervents ouvriers ! La moisson est mûre sur tous les points : prions donc le Maître de la moisson de nous mettre en mesure de la recueillir, et de la recueillir toute.

Lettre 1327. A M. Enderlin. 18.09. 1844.

Marianistes de France

N'hésitez pas à nous contacter

En cours d’envoi

©2019 Marianistes de France // Réalisé par EXTRATIS

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?