Lc 22-23 : la Passion

Il y a une présence de Dieu dans l’âme des pécheurs, bien différente de cette présence qu’il a en tout lieu. Dieu opère souvent par des grâces actuelles et leur présente toujours des moyens de salut. Il existe une Providence dans l’ordre surnaturel, ce qui nous assure toujours de la miséricorde de Dieu. Comme sa Providence dans l’ordre naturel entretient toujours ce qui conduit chaque être à sa destination, ainsi dans l’ordre surnaturel, elle fournit toujours à l’âme des moyens d’atteindre sa dernière fin…
Ce qu’il y a d’admirable dans l’ordre de la Providence surnaturelle, c’est que Dieu ne soutient et n’ordonne toutes les créatures par sa Providence, dans l’ordre naturel, que par rapport à la fin surnaturelle à laquelle il nous appelle dans l’ordre surnaturel… Nous ne devons donc user des créatures que pour tendre à notre fin surnaturelle si nous voulons nous conformer aux desseins de Dieu…

E&P (Esprit et Paroles) – IV, p. 324-325.

©2019 Marianistes de France // Réalisé par EXTRATIS

Marianistes de France

N'hésitez pas à nous contacter

En cours d’envoi
velit, mattis Praesent ultricies eget fringilla dolor. Donec Lorem risus

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?