41ème jour : Le faux réalisme

 

On reconnaît l’arbre à ses fruits. Un faux réalisme conduit toujours à la démobilisation, quel que soit le milieu ou l’endroit où l’on est. Un faux réalisme enferme dans le pessimisme. Et on commence à ruminer toutes sortes de choses et, au lieu d’écouter la parole de Paul, “Rendez grâce à Dieu en toutes circonstances, car telle est la volonté de Dieu à votre égard dans le Christ Jésus”, toute cette dimension de l’action de grâce et de la louange de notre vie, on s’enferme dans le pessimisme, dans ce que j’ai appelé hier, la morosité.
On ne réagit plus. On ne sort plus de soi-même. Mais, cela par rapport à la personne. Mais, très souvent, un faux réalisme est une trahison, une trahison de la résurrection de Jésus.

Si le Christ a mis, dans notre monde et dans nos vies, le dynamisme de la résurrection, qu’en faisons-nous? Et vous calculez toute la perte d’énergie qu’il peut y avoir dans l’Église. À une époque où tout le monde est en train de chercher partout des énergies nouvelles, que faisons-nous de l’énergie de la résurrection dans notre vie chrétienne ?

On constate aussi, assez fréquemment, que le faux réalisme s’accompagne de canonisation et d’excommunication. Et ce n’est pas des canonisations comme on en fait à Rome. Ces canonisations-là, c’est pour mettre uniquement son “moi” en évidence. C’est mes pensées, c’est mes idées, c’est mes opinions, c’est mes convictions, c’est mes sentiments. Souvent, derrière certaines formulations, certaines canonisations, que d’orgueil spirituel se cache.
Mais les canonisations s’accompagnent aussi d’excommunications. Et vous le constatez très vite parce que l’on rejette immédiatement, sans appel, tous ceux qui n’entrent pas dans les mêmes convictions, dans les mêmes pensées, dans les mêmes idées et on construit un monde d’intolérance. Que cela se passe dans certaines émissions de télévision ou dans un certain monde politique, j’allais dire passe encore, mais quand cela se présente dans la communauté chrétienne, quelle catastrophe.

Il y a un faux réalisme, il y a un mauvais réalisme qui engendre des fruits véreux, des fruits de division, de lâcheté, de pessimisme et, là où nous trouvons ces fruits, l’Esprit Saint n’est pas à l’oeuvre. C’est plutôt l’esprit du mal.

20 novembre 1983
Paray-le-Monial « Ouvrez les portes au Rédempteur »,

Musique : Zino Saint Martin

©2020 Marianistes de France // Réalisé par EXTRATIS

Marianistes de France

N'hésitez pas à nous contacter

En cours d’envoi
non mattis consequat. ipsum libero Nullam Aenean

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?