Agir par la foi, pratiquer la foi, vivre de la foi…

La célébration du bicentenaire des congrégations religieuses marianistes fondées par le Bienheureux Guillaume-Joseph Chaminade – les Filles de Marie Immaculée et la Société de Marie – est une occasion favorable pour le laisser souffler dans nos voiles pour notre traversée vers l’autre rive.

Un mot d’ordre par mois, un thème de réflexion, un pas en avant à faire…, voilà ce que vous est ici proposé.
Commençons donc par la foi, c’est le fondement de toute la vie chrétienne – et marianiste.

CHAMINADE insiste :

chaminadeAgir par la foi, pratiquer la foi, vivre de la foi c’est regarder tous les objets, naturels et surnaturels qui se présentent, dans la connaissance que Dieu en a et qu’Il donne par la foi, et ensuite les examiner et en juger selon cette lumière (par l’oraison, qui fait peu à peu aimer ces vérités), pour y conformer notre vie” – pour nous faire agir, servir, selon la foi. (P. Chaminade).

“Nous cherchons à devenir des hommes de foi qui jugent toutes choses à la lumière de la Révélation. La foi nous fait découvrir comment Dieu est à l’œuvre dans l’histoire du monde et dans notre vie de chaque jour.” (Règle de la SM, art. 4)

L’esprit de foi n’est autre que l’Esprit-Saint! C’est Lui qui nous fait entrer dans “la foi du cœur“, celle qui change notre regard et sur les hommes et sur le monde et qui nous les fait voir avec le regard même du Christ et du Père, c’est-à-dire de manière positive et aimante. À cette condition nous saurons nous adapter aux hommes de notre temps et être entendus d’eux…” (Manuel des Fraternités… II.1)

Durant ce mois d'octobre

Grâce à demander : une foi de la qualité que souhaite Jésus.
Sacrifice à consentir : savoir placer sa confiance en quelqu’un d’autre que soi-même.
Chemin de prière à renouveler : le Rosaire, bien sûr !

PROPOSITION

Pour que ce mois du Rosaire nous aide à approfondir notre foi

Pour que ce mois du Rosaire nous aide à approfondir notre foi : suivre la Vierge Marie elle-même, dans le cheminement de sa foi, à la suite du Christ.

Comment ?

Ce qu’esquisse l’oraison finale de la prière de l’Angélus : “Nous avons connu par le message de l’Ange l’incarnation de ton Fils, conduis-nous, Seigneur, par sa passion et par sa croix, jusqu’à la gloire de la résurrection…”

Le pape Jean-Paul II l’a développé dans son encyclique mariale de 1987, Redemptoris Mater (La Mère du Rédempteur). Le fil conducteur de cet enseignement est précisément le chemin de foi de Marie.

Chaque jour de ce mois d’octobre, arrêtons-nous donc sur un des mystères du Rosaire et sur une facette de la vie de foi.

Octobre est aussi le mois de la Mission Universelle

Les Marianistes se souviennent que le 2 octobre 1817 les premiers religieux marianistes décident, avec le P. Chaminade, la fondation de la Société de Marie.

Demander au Seigneur, en ce jour, des vocations pour la Société de Marie.

Notre Dame du Pilier – vénérée dans le sanctuaire marial de Saragosse, en Espagne. On se souvient que P. Chaminade a passé là trois années d’exil, à partir de 1797, ayant dû fuir la France pour ne pas être tué par les révolutionnaires.

Les catholiques espagnols racontent : l’Apôtre St Jacques le Majeur est venu annoncer l’Evangile en Espagne. Il n’a pas eu, semble-t-il, beaucoup de succès et s’est découragé. Marie lui est alors apparue sur une colonne de marbre (el pilar), lui a remonté le moral et lui a promis que la foi ne manquerait jamais en Espagne.

Répéter souvent au fil des jours et des nuits cette doxologie marianiste :

“Que le Père et le Fils et le Saint-Esprit
soient glorifiés en tous lieux par l’Immaculée Vierge Marie! “

Faire le lien entre cette doxologie et la salutation que nous adressons à la Trinité en faisant le signe de croix, ou en redisant notre foi en la Trinité par le Symbole des Apôtres ou le Credo de Nicée.

En 2011, nous fêtions Chaminade , les 250 ans de sa naissance.

En 2016-2017, nous célébrons le bicentenaire des fondations des religieuses (1816) et des religieux marianistes (1817).

Tous, nous sommes invités à venir fêter ces jubilés à Lourdes du 29 au 31 mars 2017.

Agir par la foi, pratiquer la foi, vivre de la foi c’est regarder tous les objets, naturels et surnaturels qui se présentent, dans la connaissance que Dieu en a et qu’Il donne par la foi, et ensuite les examiner et en juger

©2020 Marianistes de France // Réalisé par EXTRATIS

Marianistes de France

N'hésitez pas à nous contacter

En cours d’envoi
sem, elementum risus eleifend Praesent elit. Phasellus Donec vulputate, quis leo

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?