38ème jour de carême : Action de grâce

Je vous ai donné la différence qu’il y a entre l’action de grâce et la louange. L’action de grâce qui sait dire merci à Dieu pour tous les dons, pour tous les bienfaits que nous recevons de lui dans notre vie au fur et à mesure où nous nous en rendons compte. D’ailleurs qu’avons-nous que nous n’ayons reçu ! Tout vient de toi, Ô Père très bon, tout est grâce. Quand vraiment nous avons commencé par nous rendre compte de cela, Nous pouvons prendre du temps pour énumérer ces bienfaits que Dieu nous donne tout au long de notre vie. « Merci Seigneur pour telle rencontre que j’ai faite. Merci pour cette conversation que j’ai eue, merci pour ces personnes avec qui je vis.

Et, là, le faire, je dirai quand tout va bien, afin d’en prendre l’habitude et que dans les moments où nous passerons par des difficultés cette action de grâce soit tellement forte en nous qu’elle puisse nous aider dans ces moments-là.
Mais ici j’irai un peu plus loin dans cette énumération. Ne vous contentez pas de dire : « merci Seigneur pour telle chose. » Il y a une manière qui est encore beaucoup plus percutante pour nous. « Seigneur je suis heureux des parents que tu m’as donnés et par lesquels m’est venue la vie que tu m’as donnée ». « Seigneur je suis heureux de ma mère et de mon père.

Je suis heureux de la famille que tu m’as donnée. Seigneur je suis heureux de la vie que tu m’as donnée, même si je ne comprends pas tout encore actuellement je suis heureux de la vie que tu m’as donnée ».

Et je peux énumérer certains événements de cette vie et bien les répéter devant le Seigneur. « Je suis heureux du corps que tu m’as donné. Je suis heureux de la foi que tu m’as donnée. Je suis heureuse du mari que tu m’as donné. Je suis heureux de la femme que tu m’as donnée. Je suis heureux de la vocation à laquelle tu m’as appelé. Je suis heureux de la communauté dans laquelle tu m’as placé. Je suis heureux de la maison dans laquelle j’habite. Je suis heureux de la santé que tu me donnes ».
Vous saisissez qu’à travers cette énumération et cette action de grâce, je ne peux pas me réfugier derrière des illusions. Il s’agit de débusquer tous les faux fuyants dans ma vie. De me retrouver en face de Dieu dans ma vérité.

1983 Foyer de charité de Tressaint

 

Musique : Zino Saint Martin

Marianistes de France

N'hésitez pas à nous contacter

En cours d’envoi

©2019 Marianistes de France // Réalisé par EXTRATIS

Praesent libero et, Aenean sed nunc mattis tempus dolor.

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?