stoltzDans les évènements du week-ends, quel est celui qui vous a le plus marqué ?

L’ouverture du bicentenaire par la cérémonie à Lompian, dans l’église paroissiale où s’est forgée la Petite Société. C’était le lancement spirituel du week-end. Cette ouverture du bicentenaire m’a rappelé celle de l’année de la vie consacrée, par le pape François : regarder le passé avec reconnaissance, vivre le présent avec passion et embrasser l’avenir avec espérance. Voici comment nous pouvons vivre le bicentenaire. Par ailleurs, le père Cortes, Supérieur Gérénal a expliqué dans son homélie que l’icône du bicentenaire qui circulerait à travers le pays, représentait Cana. Dans la phrase de la Vierge, “faites tout ce qu’il vous dira“, on retrouve l’essentiel de l’esprit marianiste : cette phrase nous ouvre à la mission sans frontières.

Là où chacun est, c’est là qu’il est envoyé comme missionnaire.

Que pensez vous de la clôture de l’évènement en Inde ?
C’est un chemin ouvert à continuer et à parcourir. Toute la dynamique du passé est appelée à continuer, l’avenir est à inventer au fur et à mesure qu’on avance.

Que signifient pour vous les 200 ans des marianistes ?
Ils me disent qu’il est important de se laisser saisir et guider par l’Esprit. Ce bicentenaire ouvre l’avenir et donne un dynamisme nouveau pour les deux congrégations.

©2020 Marianistes de France // Réalisé par EXTRATIS

Marianistes de France

N'hésitez pas à nous contacter

En cours d’envoi
libero at felis felis sit non odio libero. Donec

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?