76ème jour : La personne de l’Esprit Saint

Le Christ, ce n’est qu’au soir du Jeudi Saint qu’il va nous présenter l’Esprit Saint comme une personne, une personne qui assume ses actes, qui dis-je, qui connaît, qui comprend. Lorsqu’il nous parlera du Paraclet, le défenseur qu’il nous envoie pour que nous allions jusqu’au bout de la vérité.

C’est le Christ et je pense qu’il a attendu d’abord toute cette grande révélation du Père pour que ce soit suffisamment assimilé cette révélation du Père et du Fils avant de nous révéler cette personne de l’Esprit Saint. Et même là, c’est encore difficile pour nous. Nous n’arrivons pas à y entrer, suffisamment.
Jésus le fils, il est l’Homme. Pour nous, c’est encore assez facile de nous le représenter comme une personne.
Le Père, chacun de nous nous avons eu un père. Nous croyons que nous arrivons à nous le représenter comme une personne mais l’Esprit Saint. Une colombe, pour nous ce n’est pas une personne. Le vent, pour nous ce n’est pas une personne.

Vous comprenez que là nous sommes obligés de faire une démarche beaucoup plus importante dans la foi et de bien découvrir ce qu’est une personne, un centre libre, d’amour et de reconnaissance, un je. J’aime, je connais, j’agis je veux. Un centre doué d’une influence extraordinaire puisque c’est une personne divine et dont l’influence se répand dans toute la création et dans toute la rédemption. L’Esprit Saint au cœur du père et du fils, constituant l’unité la plus totale au point que notre Dieu est une communauté d’amour. Et l’Esprit Saint, au cœur de cette communauté d’amour, n’est pas simplement l’amour, il est aussi la louange qui va du Père vers le Fils. « Celui-ci est mon Fils bien-aimé ». Il est la louange qui va du Fils vers le Père. « Ô Père, je te bénis ». L’Esprit Saint qui est la louange au cœur de notre Dieu et c’est lui certainement, qui dans cette grande contemplation de Dieu sur la création, a fait prononcer ces paroles. « Ça, c’est bon. C’est très bon ». L’Esprit Saint, la louange au cœur de notre Dieu, de notre Dieu Trinité. Et c’est Lui qui va porter la création à son achèvement. Et le Christ lui a envoyé pour qu’il porte la rédemption à son achèvement. Il vient susciter la louange dans le cœur de l’homme. Il vient réparer la louange dans le cœur de l’homme et la susciter à nouveau, à travers sa parole, à travers son travail, à travers toute la création d’une société humaine investie par l’amour.

1983 Foyer de charité de Tressaint

Musique : Zino Saint Martin

©2020 Marianistes de France // Réalisé par EXTRATIS

Marianistes de France

N'hésitez pas à nous contacter

En cours d’envoi
lectus at Donec ut Praesent odio id sem,

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?