beretsLe père Saget avait mis le comble à notre bonheur en nous coiffant presque dès l’arrivée de la traditionnelle casquette d’uniforme : bleue, à un galon d’or et aux initiales de Saint-Remy, entrelacées dans un décor de fleurs symboliques.

Le père Schmalz y avait gravé notre matricule sous la visière, sans la crever, comme cela lui arrivait trop souvent.

Papa Saget nous avait conduit mystérieusement vers l’armoire aux casquettes.

C’était un placard d’angle dans l’antichambre du Directeur.

Il l’avait ouvert avec une sorte de respect. Il me semble que c’était hier qu’il nous consacrait bahutiens  avec des gestes hiératiques, tandis que ses lèvres murmuraient je ne sais quels exorcismes.

Pour le père Saget, la remise de la casquette était une cérémonie rituelle, quelque chose comme la remise de l’armure au nouveau chevalier, mieux encore, car il nous l’imposait, toutes proportions gardées, avec l’onction et la majesté d’un Souverain Pontife couronnant un roi de France.

SOUVENIRS DE ST REMY HTE SAONE, (E.BERGERET) n°10, pp 12-13, 5/09/14

©2020 Marianistes de France // Réalisé par EXTRATIS

Marianistes de France

N'hésitez pas à nous contacter

En cours d’envoi
eget libero vel, ut pulvinar sit mattis Praesent amet,

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?