Jn 5 : Témoignage

Vous avez des difficultés à soutenir un noviciat nombreux, et dont un grand nombre ne paie rien ou presque rien ; cependant, mon cher Fils,
1° il ne faut refuser aucun sujet qui ait assez bonne volonté et assez de capacité pour devenir un sujet et bon et capable ;
2° il ne faut pas que votre gêne se fasse sentir par des privations nuisibles à la santé, ni au bon ordre, ni à un maintien honnête ;
3° il ne faut pas que les pensionnaires se ressentent de l’emploi des pensions que vous retirez des élèves ;
4° n’exprimez aucune inquiétude sur votre gêne à ceux qui vous environnent, mais au contraire, témoignez toujours la confiance que vous devez avoir en la Providence, et effectivement elle ne vous abandonnera pas ;
5° ne tentez pas néanmoins cette divine Providence : voyez quelquefois en sa présence les inspirations quelle vous donnerait°; 6° je prends des moyens pour que les noviciats trouvent des ressources dans la Société : mais ces moyens ne peuvent pas encore avoir efficacité  ; il faut savoir prendre patience.

Lettre S. 1026a, à M. Clouzet. 31.01. 1838.

Marianistes de France

N'hésitez pas à nous contacter

En cours d’envoi

©2019 Marianistes de France // Réalisé par EXTRATIS

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?