Au printemps 2020, se répandit soudain un coronavirus appelé le Covid. Le nom de ce virus m’a fait penser soudain au grand poète Ovide, qui chanta l’Art d’aimer et les Métamorphoses.

Et si le grand poète écrivant l’Art d’aimer fit chanter le latin, moi je connais quelqu’un dont l’amour surprenant fit chanter le matin.

Il n’y a pas qu’Ovide, et ce fameux virus, et son nom de Covid que les savants disent neuf
car il est bien nouveau. Il n’y a pas qu’Ovide qui dit le changement.

Il y a Pâques au Vide
Au matin du tombeau,
Un grand virus de paix
Jailli du tombeau vide.
Ô vide bien-aimé
Que Pierre et Jean surprennent,
Le vide du tombeau
Pour un matin nouveau,

Une Nouvelle heureuse :
Christ est ressuscité !
Nouvelle contagieuse
Qu’il nous faut annoncer !

Raoul Mutin

©2021 Marianistes de France // Réalisé par EXTRATIS

Marianistes de France

N'hésitez pas à nous contacter

En cours d’envoi

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?