« Conduis-nous, par sa Passion et par sa Croix, avec le secours de la Vierge Marie, jusqu’à la gloire de la Résurrection. » (Oraison de l’Angélus)

C’est pour nous ouvrir le chemin vers le Père que le Fils de Dieu a pris le chemin des hommes à Noël. Bergers et mages sont d’abord conduits par des anges vers le fils de Marie, à Bethléem, mais ensuite leur parcours se poursuit « par un autre chemin » (Mt 2, 12).

Une fois que Jésus adulte est sorti de Nazareth pour annoncer le Règne de Dieu, il invite les disciples qu’il attire à lui à prendre leur croix pour le suivre (Mt 16, 24). Beaucoup, trouvant le chemin difficile, quittent Jésus, si bien qu’au Calvaire ne se trouvent plus, près de Jésus, que Marie et Jean. Mais Jésus ressuscité rejoint sur leur chemin les hommes qui baissaient la tête et sa présence leur redonne joie et force (cf. Lc 24, 13-35)

Les « promesses du Christ » n’étaient pas vaines ; « tout est accompli ». Alors les disciples sont prêts à prendre les routes du monde pour faire connaître à tous « le Chemin, la Vérité et la Vie » (cf. Jn 14, 6), entraînés par « la première en chemin, Marie… »

Noël a ouvert une voie et la lumière qui est entrée dans le monde va progressivement chasser les ténèbres qui s’étendaient sur la terre.

En 1835, le p. Chaminade écrit à Jules Perrodin, à Acey :

« Je bénis le Seigneur, mon respectable fils, de ce qu’il vous a fait voir de plus en plus l’unique nécessaire et la perfection qu’il exigeait de vous : c’est une faveur de prédilection. Nous marcherons désormais ensemble dans la voie étroite qui conduit à la vie. Jésus-Christ est cette voie, comme il en est la porte ; nous nous efforcerons de suivre Jésus-Christ, accompagnés toujours de notre auguste Mère, Marie, la Mère de Dieu. Travaillez, en communauté, à croître dans l’amour de Dieu et dans l’abnégation de vous-mêmes ; encouragez-vous mutuellement pour aller toujours en avant. »

Quelques questions pour cheminer cette semaine

  • Quelle image me parle habituellement le plus : celle de la demeure ou celle du chemin ? Et pour quelle raison ?
  • Comment est-ce que je vis l’exigence de Jésus de porter ma croix à sa suite ?
  • La prière de l’Angélus va-t-elle avoir un impact sur ma relation à Marie ?

La musique de la semaine

Joseph et Marie : Cécile et Jean-Noël Klinguer

©2021 Marianistes de France // Réalisé par EXTRATIS

Marianistes de France

N'hésitez pas à nous contacter

En cours d’envoi

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?