Tu veux aimer ? Agis ! d’après l’exhortation apostolique sur la sainteté du Pape Français.

En me laissant imprégner et toucher par l’amour du Christ, je veux m’engager définitivement dans la vie religieuse marianiste.
J’agis en répondant oui au Seigneur. Une réponse qui n’est pas facile à donner mais je me sens appelé à suivre le Christ Jésus, en vivant les voeux de pauvreté, de chasteté, d’obéissance et aussi le voeu de stabilité.

C’est le 30 août 2010 que tout a commencé : mes premiers vœux dans la Société de Marie (Marianiste) à Port-au-Prince (Haïti).
Et aujourd’hui je réalise vraiment  que « la vie religieuse, ce n’est pas un but à atteindre mais un chemin à parcourir » pour citer l’un de mes formateurs au noviciat.
C’est le désir de marcher quotidiennement à la suite du Christ. C’est aussi le désir de m’engager à sa suite pour mieux l’aimer et le faire aimer.
Ce qui m’amène aujourd’hui à dire OUI : le Seigneur est en train de faire du neuf dans ma vie.
Que Marie me soit  en aide pour que je sois toujours disponible à sa mission.

La vie religieuse marianiste…

est pour moi un engagement et surtout « un appel à suivre d’une manière spéciale Jésus-Christ, Fils de Dieu, devenu Fils de Marie, pour le salut des hommes » (Règle de vie, article 2, page 19).  La vie religieuse me permet de suivre sur les chemins d’Evangélisation.

 » Après un temps de discernement à la communauté de la Madeleine à Bordeaux, j’ai choisi de réintégrer la Société de Marie le 14 avril 2015.
Ce temps de probation était pour moi un temps de réflexion sur ma vie antérieure: de relire les évènements moins heureux et aussi les bons moments avec les religieux marianistes en Haïti, avant la fermeture de la fondation. Et je rends grâce à Dieu pour ce temps d’approfondissement, qui me permet de découvrir à travers toutes ces expériences que la vocation religieuse marianiste est un appel à étendre la mission de Marie non pas dans une région personnelle désirée mais dans le monde selon la sainte volonté de Dieu.
Ceci dit dit, je me sens interpellé et engagé à vivre l’esprit de « Nous sommes tous missionnaires » là où le Seigneur Jésus m’appelle.
Alors que le Seigneur achève en moi ce qu’il a commencé.. ».

Je veux m’engager…

en prononçant mes vœux perpétuels dans la Société de Marie. Je crois que c’est Jésus Christ lui-même qui me demande encore un parfait renouvellement de cœur et d’esprit. Je réalise que ma consécration religieuse est un signe d’épanouissement des richesses de mon baptême, qui m’incite à croître sans cesse dans la foi, l’espérance et l’amour. Cet engagement me tient lieu de toutes choses et je le mets au-dessus de tout.

Cet engagement aura lieu le samedi 9 février à 18h à la cathédrale de Saint-Dié-des-Vosges

Ma vocation…

à la vie religieuse marianiste m’appelle à être passionné de Dieu et de l’humanité. En demandant les vœux définitifs, j’ai le désir de vivre avec d’autres en communauté qui ont fait le même choix de vie que moi et que je n’ai pas choisis.
Cela m’engage à partager avec eux tout ce qui fait ma vie : l’eucharistie en communauté, prier avec eux, vivre ensemble les temps forts de la liturgie, les temps forts en communauté…

La vie marianiste comble totalement ma vie…

… à la fois sur le plan spirituel et humain.  Je vis vis avec des frères qui cherchent comme moi à répondre au mieux aux appels de Dieu et de leurs frères les hommes en fidélité à l’inspiration fondatrice.
Je suis présent auprès des jeunes par l’enseignement religieux et la pastorale au sens le plus large. Ma présence dit une vérité toujours nouvelle et difficile à comprendre et encore plus à croire pour beaucoup:
Dieu peut remplir une vie au-delà de toute attente.

Cela fait 3 ans de vœux depuis que j’ai réintégré la Société de Marie le 14 avril 2015 et également 10 ans en tant que marianiste, depuis le 30 août 2008.

Le vœu de stabilité : un quatrième vœu

En plus des vœux de pauvreté, de chasteté, d’obéissance je prononcerai le jour de mes vœux perpétuels un quatrième vœu en recevant aussi un anneau en or.
Cet anneau signifie mon engagement et mon amour filial envers Marie. Il est aussi le signe de l’Alliance que je fais Marie; c’est une manière pour moi de m’attacher à Marie pour toute la vie…
Le vœu de stabilité m’oblige à demeurer dans la congrégation qui appartient à Marie et il nous fait entrer dans le dessein de Dieu-Créateur…
Sainte-Mère de Dieu, obtiens-moi la grâce pour que je sois témoin de ton Fils Jésus  auprès de toute humanité.

Marianistes de France

N'hésitez pas à nous contacter

En cours d’envoi

©2019 Marianistes de France // Réalisé par EXTRATIS

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?