vierge-priereA celle qui est infiniment jeune.
Parce qu’aussi elle est infiniment mère.

A celle qui est infiniment droite.
Parce qu’aussi elle est infiniment penchée.

A celle qui est infiniment joyeuse.
Parce qu’aussi elle est infiniment douloureuse.

A celle qui est infiniment touchante.
Parce qu’aussi elle est infiniment touchée.

A celle qui est infiniment céleste.
Parce qu’aussi elle est infiniment terrestre.

A celle qui est infiniment éternelle.
Parce qu’aussi elle est infiniment temporelle.

A celle qui est Marie.
A celle qui est la plus près de Dieu.
Parce qu’elle est la plus près des hommes.

Charles Péguy

Marianistes de France

N'hésitez pas à nous contacter

En cours d’envoi

©2019 Marianistes de France // Réalisé par EXTRATIS

Praesent dapibus ut non Donec vel, ut commodo eleifend adipiscing velit, ipsum

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?