Les marianistes du District Côte d’Ivoire se sont retrouvés pour une récollection pendant le temps de l’Avent.

C’est l’occasion de donner quelques nouvelles des Marianistes en Côte d’Ivoire.

Le District a connu quelques avancées.

Des professions religieuses, le point sur les effectifs

Au mois de janvier, les frères Guy Frédéric, Claudel Noël, Yves Agbadou ont prononcé leurs vœux perpétuels. Un autre, le fr Raoul Rouamba se prépare à les prononcer au mois de janvier 2019. Les effectifs se consolident, même s’ils ne progressent pas de façon spectaculaire.

Une nouvelle communauté

Une autre pierre blanche doit marquer la fondation d’une nouvelle communauté à Akakomoékro, à environ 350 km d’Abidjan, en pleine brousse. Les plantations sont commencées depuis plusieurs années. L’économe nous a communiqué les chiffres suivants : 105 ha d’hévéas, 60 ha de palmiers à huile, 10 ha d’arbres fruitiers, 40 ha de teck. Le projet prévoit aussi un élevage de moutons et de bœufs. En plus d’un objectif de production, le Projet a un volet d’animation rurale, en sorte que les villages des environs puissent aussi profiter de la présence des religieux : production paysanne, éducation, santé, pastorale.  Il y a donc de l’ouvrage pour une communauté nombreuse. Les trois frères fondateurs devront rapidement recevoir du renfort. Ces jours-ci, le fr. Joseph Allou est à Abidjan avec un camion rempli de bananes plantain qu’il s’occupe de vendre sur les marchés de la place.

D’autres œuvres

Les deux collèges, Notre Dame d’Afrique et Saint Jean Bosco, fonctionnent bien. Les résultats aux examens sont excellents ; les parents sont satisfaits.

Le sanctuaire marial est très sollicité par les nombreux pèlerins.

Le Village Chaminade. Pour ma part, Je suis toujours responsable du Centre spirituel «Village Chaminade ». Les retraitants apprécient le climat de silence dont nous pouvons encore jouir pendant quelque temps. Mais cela ne va pas durer : tous les terrains alentour sont lotis et des centaines de maisons sont en construction. Même quand je n’anime pas les retraites, je suis souvent sollicité pour les entretiens spirituels et les confessions.

Le père Léo Pauels est responsable du Centre de Formation dont le nom sera désormais CREMAF (Centre de recherches et d‘études marianistes en Afrique Francophone). Nous nous sommes donné comme premier objectif de compléter et de rajeunir la documentation marianiste.

Une « Année Mère Adèle »

Cette année nous avons lancé une « Année Mère Adèle ». Nous avons déjà imprimé une biographie de Mère Adèle et fait imprimer un dépliant en couleurs ; plusieurs conférences sur la vie d’Adèle seront données ; une autre conférence par le fr. Hervé est prévue pour le mois de février.

Nous voulons profiter de la grâce de la béatification pour faire connaitre la Mère Adèle et en même temps, le charisme marianiste.

Marianistes de France

N'hésitez pas à nous contacter

En cours d’envoi

©2019 Marianistes de France // Réalisé par EXTRATIS

risus luctus libero. vel, accumsan commodo ut ipsum fringilla risus. velit, porta.

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?