Le principe de subsidiarité et ses répercussions sur l’exercice de l’autorité et de l’obéissance.

Le District de Côte d’Ivoire organise chaque année, avant la retraite annuelle, une session d’Etudes marianistes de deux jours. Cette année c’est le Centre Jean-Paul II de Kojoboué qui accueillait les 14 participants du 20-22 août.

Le thème était :

Le Principe de subsidiarité et ses répercussions sur l’exercice de l’autorité et de l’obéissance.

La session fut animée conjointement par le Frère Hervé Dagbo et le Père Léo Pauels.
Nous le savons tous, «  la raison d’être de  notre option [de la vie consacrée] est Dieu et seulement lui. Une vie religieuse qui perd ce fil conducteur, qui ne prie pas ou le fait de  manière purement institutionnelle  et routinière, devient une triste et absurde caricature » (Arnold, 56).
D’autre part, notre vie religieuse repose aussi sur des fondements humains, anthropologiques. Les lois psychologiques et sociologiques s’appliquent aussi à la communauté religieuse. En prendre conscience facilitera bien des aspects de notre vie communautaire. Dans notre session nous nous sommes limités aux implications du principe de subsidiarité dans l’exercice de l’autorité et de l’obéissance. En somme, nous nous sommes efforcés de commenter la Règle de Vie, deuxième livre, 7.1-8. Bien que le chapitre 7 concernant la gouvernement ait été approuvé depuis 2003, aucun des participants n’avait jamais entendu une explication détaillée du principe de subsidiarité.
La session a duré deux jours, du 20-22 août. Chaque jour 4 séances de travail étaient prévues.

La première séance a cherché à définir la subsidiarité et ses différentes applications au moyen de la projection d’un powerpoint.

  • A partir de l’analyse d’une page de Jean-Louis Schlegel, nous avons le contexte de la post-modernité dans lequel se déploie notre vie religieuse.
  • Une façon d’exercer l’autorité est  de remplir la fonction de modérateur dans un groupe d‘échange.  La maitrise des techniques d’animation de groupe lui sera utile pour rendre la réunion efficace et gratifiante pour tous.
  • Nous élargissons notre horizon en analysant un texte du P. Béricault, OP, sur Obéir à Dieu. Un panel nous permet d’approfondir certains points.
  • La seule conférence de la session s’efforcera de décrire les styles d’autorité  et les réactions que l’ont peut attendre des sujets.
  • Un dernier échange cherchera à préciser les implications de la subsidiarité pour le Supérieur qui exerce l’autorité et pour le Sujet qui se trouve en situation d’obéissance.
Continuer à lire le texte de la session:

Télécharger (PDF, Inconnu)

Avez-vous apprécié ce document ?

Documents Similaires