3-fondateurs-imagetxtSpectacle son et lumière à Bordeaux

Ces trois personnes se connaissaient. Le Père Chaminade était le directeur spirituel de Mademoiselle de Lamourous, fondatrice de la Miséricorde de Bordeaux. Elle était aussi la responsable du groupe des jeunes filles de la Congrégation mariale fondée par son directeur.

De la Congrégation mariale du Père Chaminade est née la Famille marianiste

Quant au Père Pierre-Bienvenu Noailles, fondateur de la Sainte-Famille de Bordeaux, il prenait des conseils auprès de Mademoiselle de Lamourous et parfois également auprès du Père Chaminade.

Il nous a semblé intéressant de retracer leur parcours et de voir comment, à leur époque, ils surent se mettre au service de l’Eglise et répondre aux besoins de la population civile. Ce qui les motivait était leur profonde foi chrétienne et leur volonté de manifester concrètement leur amour pour leur prochain dans une société où bien des personnes et des institutions avaient perdu leurs repères.

Aujourd’hui, ces oeuvres, fruit de leur charité, continuent. Aussi, avons-nous pensé qu’il était intéressant de dire comment, de nos jours, leurs héritiers spirituels continuent à transmettre leur message.

En cette année consacrée par le Pape François à la divine Miséricorde, le témoignage de vie de
ces trois fondateurs et de leurs familles spirituelles nous interpelle.

Marianistes de France

N'hésitez pas à nous contacter

En cours d’envoi

©2019 Marianistes de France // Réalisé par EXTRATIS

accumsan amet, nec in libero quis

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?