Communauté nouvelle à L’Hay les Roses

Gilles de Almeida, Olivier Glaize et Robert Witwicki, nous sommes entrés dans les murs de la petite maison de communauté de L’Haÿ-les-Roses, bien connu pour sa célèbre roseraie, le 2 septembre. Un mois et demi après, nous en sommes à mettre au point notre projet de vie.
Pour monter notre ménage, nous avions le souci permanent de rechercher la simplicité et de belles occasions trouvées sur « le bon coin », et d’accepter les cadeaux qu’on nous offrait. Le savoir faire du Frère Gilles a été précieux pour monter une cloison ou des meubles préfabriqués, éclairer la maison, fixer des rideaux, aménager le coin de prière pour honorer le Seigneur présent et favoriser notre recueillement.

Nous prions ensemble « régulièrement » : oraison, offices et messe.  La messe dominicale est paroissiale, avec une préférence pour Sainte Germaine de Cachan. Le curé de Cachan, venu dans le secteur en même temps que nous, a passé une soirée avec nous et nous avons évoqué une éventuelle petite communauté de foi autour de la Parole chez nous.

Robert s’est offert pour le remplacer au besoin et a pris part à la réunion liturgique de rentrée, où devaient se former de petites équipes pour animer les messes dominicales. Il a aussi rencontré le curé de Fresnes, responsable du Secteur, et répondu oui à une Equipe Notre Dame qui manquait de conseiller spirituel. Nous attendons maintenant que notre évêque nous fixe un rendez-vous, chez lui ou chez nous.

Le Fr Olivier se démène pour que manger sain ne soit pas qu’un idéal mais une réalité bio. C’est pour le moment le plus audacieux en cuisine, passant illico de la recette sur ordi aux casseroles : crumble aux pommes, gâteaux aux bananes, poulet au jus d’orange, baeckeoffe, etc. Olivier est à temps plein à « Initiatives » à Bourg-la-Reine, au service de personnes dans le pétrin. Il se détend avec le club VTT de Rungis, le dimanche matin.

Gilles travaille des journées entières à l’Administration provinciale pour la préparation de Lourdes, avec la commission-vocation, sur la conception d’un dépliant, et pour mettre au point le calendrier de la tournée qu’il fera avec le frère Charles-Henri dans la province.

Nous savons « recevoir » : simple, sain et bon ! Notre rue est très calme et le travail de bureau, sans bruit.

Vous désirez en savoir plus ? – arrangez-vous pour passer au 56 bis rue Bronzac à l’Haÿ : nous avons un tabernacle, une bonne table, et même un lit pour hôtes de passage !

Quelques images de l’inauguration avec d’autres frères « parisiens »:

©2020 Marianistes de France // Réalisé par EXTRATIS

Marianistes de France

N'hésitez pas à nous contacter

En cours d’envoi
quis, elementum leo. dolor Aliquam Nullam felis felis mattis luctus lectus

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?