Documents du Chapitre Général 2006

L’esprit de la Société c’est l’esprit de Marie

Choix de documents du Chapitre Général 2006

CIRCULAIRES 1 et 2

EN MISSION AVEC MARIE
Rapport du 33ème Chapitre Général de la Société de Marie Juillet 2006 – Rome, Italie
(extraits)

1. Présentation

Orientations adressées par le chapitre général 2006 à la Société de Marie dans les circonstances présentes de son histoire Le chapitre, comme il se doit, a consacré du temps à analyser l’état actuel de la Société de Marie, dans les circonstances internes et externes de son histoire.

Pour cela, il disposait des rapports du supérieur général, des assistants, des présidents des conférences de zone, du conseil général de la famille marianiste, de communications d’experts, et, évidemment, des résultats de la consultation ouverte que la commission préparatoire avait réalisée sur toute la Société de Marie.

A la lumière de cette analyse, le chapitre a compris que nous traversions un moment important autant que délicat de changement, de passage d’une image de la vie religieuse marianiste en train de partir en fumée à une autre sur le point d’émerger dans la clarté.

Comme le montrait bien le résultat de la consultation de la Société de Marie, c’est un temps d’incertitude, où éclatent les craintes devant l’avenir : crainte dans les unités “historiques” devant la perte de notre déploiement apostolique traditionnel suite à un vieillissement progressif sans perspective de relève; crainte dans les unités “jeunes” devant la fragilité de la vie et de la mission par manque de tradition, d’expérience ou de moyens.

Dans un climat de prière et de discernement, le chapitre a perçu qu’à travers ce temps de mutation le Seigneur appelle la Société de Marie à affronter l’avenir avec conviction et espérance en commençant par renforcer et revitaliser notre identité charismatique.

Pour ouvrir l’avenir, il nous faut, dans notre vie personnelle et communautaire, donner plus de force à ce qui manifeste notre identité dans l’Eglise et le monde. Autrement dit : nous ne savons pas encore très bien comment sera l’avenir, mais nous sommes convaincus qu’il est là, et nous l’attendons, confiants dans le Seigneur, parce que nous savons – mieux, nous sentons et vivons – pour quoi et dans quel but le Seigneur veut les religieux marianistes dans l’Eglise et le monde.

Ces signes de l’identité marianiste ne sont autres que ceux qui ont marqué la vie du bienheureux Guillaume-Joseph Chaminade. Nous pouvons les ramener à deux : un esprit missionnaire inspiré de Marie (notre fondateur comprenait notre mission comme conséquence de l’alliance avec Marie pour prolonger sur la terre la mission qui lui revenait dans l’histoire du salut), et une manière particulière de vivre la communion fraternelle, et donc la communauté dans l’Eglise.

Lire la suite sur le document PDF de 110 pages

[gview file=”http://media.marianistes.com/media-mf/adocs/circulaires-cortes.pdf” height=”500px” width=”100%” save=”1″]

 

Est-ce que cet article vous a aidé ?

Articles similaires