Une grande amitié au service du Royaume : de Lamourous et Chaminade

Les historiens de G. J. Chaminade et de Mlle de Lamourous ont tous mentionné leur collaboration au service de la mission. Malheureusement, leur relation qui a duré quarante ans, de 1795 à 1836, n’apparaît que sporadiquement, de loin en loin, comme quelque chose de secondaire.
De là m’est venue l’idée de mettre bout à bout tous les points de rencontre entre les deux serviteurs de Dieu qui sont attestés par les documents à notre disposition. J’ai exploité la biographie de Marie Thérèse de Lamourous, écrite par Auguste Giraudin, 1912, et surtout la Positio rédigée par le Père Joseph Verrier (1978), qui rassemble l’essentiel de la documentation que nous avons sur Mlle de Lamourous.

On ne trouvera donc ici aucun élément nouveau, mais seulement une perspective originale mettant en relief la collaboration entre un homme et une femme au service de la mission.

Au-delà de la relation de directeur spirituel à dirigée, se dessine une amitié faite d’estime mutuelle et une collaboration intensive dont les deux oeuvres ont profité. Car depuis 1801, Chaminade sera nommé Supérieur ecclésiastique de la Miséricorde et Mlle de Lamourous sera la responsable de la section féminine de la Congrégation de Bordeaux (la Mère) jusqu’en 1808. Leur collaboration fut singulièrement étroite, mais ouverte à d’autres collaborations, comme celle d’Adèle de Trenquelléon, et efficace puisqu’elle aboutit à la fondation de trois Instituts religieux: les Soeurs de la Miséricorde, les Filles de Marie Immaculée, la Société de Marie.

Comme laïque, totalement vouée à Dieu, d’abord sans voeux, ensuite à partir de 1803, avec un voeu de chasteté, Marie Thérèse vivait déjà la vie consacrée dans le monde, servant de modèle aux membres de l’État. C’est donc à bon droit que les membres de l’Alliance Mariale verront en Marie Thérèse de Lamourous, la première préfiguration de l’Institut séculier.

Lire et télécharger le document complet:
lamourous-et-chaminade

Est-ce que cet article vous a aidé ?

Articles similaires