L’oraison à l’école de Guillaume-Joseph Chaminade

SYMBOLE DES APOTRES

Je crois en Dieu, le Père tout-puissant, Créateur du ciel et de la terre.
Et en Jésus Christ, son Fils unique, notre Seigneur,
qui a été conçu du Saint-Esprit, est né de la Vierge Marie,
a souffert sous Ponce Pilate,
a été crucifié, est mort et a été enseveli, est descendu aux enfers,
le troisième jour est ressuscité des morts, est monté aux cieux,
est assis à la droite de Dieu le Père tout-puissant, d’où il viendra juger les vivants et les morts.
Je crois en l’Esprit Saint, à la sainte Eglise catholique, à la communion des saints,
à la rémission des péchés, à la résurrection de la chair, à la vie éternelle. AMEN !

SYMBOLE DE NICEE

Je crois en un seul Dieu, le Père tout-puissant, créateur du ciel et de la terre,
de l’univers visible et invisible.
Je crois en un seul Seigneur, Jésus Christ, le Fils unique de Dieu,
né du Père avant tous les siècles.
Il est Dieu, né de Dieu,
Lumière, née de la lumière, vrai Dieu né du vrai Dieu.
Engendré, non pas créé, de même nature que le Père
et par Lui tout a été fait.
Pour nous les hommes et pour notre salut, il descendit du ciel.
Par l’Esprit Saint, il a pris chair de la Vierge Marie, et s’est fait homme.
Crucifié pour nous sous Ponce Pilate,
il souffrit sa passion et fut mis au tombeau.
Il ressuscita le troisième jour, conformément aux Ecritures, et il monta au ciel ;
il est assis à la droite du Père.
Il reviendra dans la gloire, pour juger les vivants et les morts ;
et son règne n’aura pas de fin.

Je crois en l’Esprit Saint,
qui est Seigneur et qui donne la vie ; il procède du Père et du Fils.
Avec le Père et le Fils,
il reçoit même adoration et même gloire ; il a parlé par les prophètes.
Je crois en l’Eglise,
une, sainte, catholique et apostolique.
Je reconnais un seul baptême pour le pardon des péchés.
J’attends la résurrection des morts, et la vie du monde à venir. AMEN !

Ière Partie – Quentin HAKENEWERTH SM

La vie en abondance

Nota : Les références à la Bible au bas de chaque chapitre de cette première partie veulent davantage inviter à prolonger la réflexion et la méditation à l’aide de la Parole de Dieu qu’indiquer de manière précise le passage biblique auquel il est fait allusion. Dans le texte, les renvois entre parenthèses font souvent un lien entre tel passage et la Bible, plutôt que telle phrase ou mot précis.

PRÉFACE

“Moi je suis venu pour que les hommes aient la vie et qu’ils l’aient en abondance” (Jn 10,10).

Cette vie de Jésus, nous la désirons ardemment et nous la recherchons comme un trésor.

La prière, et plus particulièrement l’oraison, est le moyen pour nous d’entrer dans la vie en plénitude.

Encore faut-il la faire bien, cette oraison ! La qualité de notre prière est plus importante que la quantité, la durée. Pour apprendre à bien faire oraison nous avons intérêt à nous mettre à l’école de maîtres de prière.

Parmi eux nous connaissons le P.CHAMINADE, fondateur de la Famille marianiste (religieuses,   religieux, laïcs consacrés, laïcs engagés). I1 a consacré beaucoup de temps et d’énergie à enseigner l’art de l’oraison à ses disciples. I1 nous enseigne les principes de base d’une méthode d’oraison valable pour tous.

Les enseignements spirituels qui suivent sont destinés à nourrir directement la prière et l’oraison, voilà pourquoi ils sont accompagnés de     nombreuses     références     à     la   Bible.

Enseignement et prière, méditation, doivent aller de pair.

En accueillant les enseignements de ce fascicule, écoutez le Seigneur et Marie sa Mère parler à votre cœur. Laissez-vous introduire par eux dans la vie, dans la vie en abondance promise par Jésus !

Vérité fondamentale pour notre vie

Dieu nous a créés de rien et il nous maintient toujours dans l’existence (1) : telle est la vérité première de notre vie et la plus fondamentale de notre relation avec Dieu. Nous ne pensons pas toujours à cela, bien sûr, et souvent nous en restons au niveau plus superficiel de nos besoins immédiats : manger, dormir, travailler, gagner notre pain, nous amuser, rencontrer nos amis… Cependant, au plus profond de notre être il y a ce ‘cœur’, ce centre où nous sommes en communion avec Dieu notre Créateur et notre Père (2). Cette relation profonde avec Dieu est vitale pour nous : constamment l’amour créateur de Dieu nous fait être, il est notre source de vie, de force, d’énergie spirituelle. C’est au niveau de ce ‘cœur’ également que nous le rejoignons quand nous cherchons et accomplissons sa volonté.

Lire la suite – Document PDF – 160 pages

Télécharger (PDF, Inconnu)

Avez-vous apprécié ce document ?

Documents Similaires