Conseils spirituels dans la correspondance du P. Chaminade

Introduction au texte

De nombreuses biographies nous présentent le P. Chaminade, son histoire, sa personnalité, son œuvre, mais dans l’abondante correspondance qu’il nous a laissée, c’est lui-même qui continue à nous parler, c’est lui-même que nous rencontrons, sans autre intermédiaire que ses secrétaires.

Il y apparaît vivant, chaleureux, fidèle et bon, sûr de ce qu’il écrit pour l’avoir réfléchi et avoir d’abord consulté Dieu dans l’oraison…

De temps en temps il signale la Parole qui l’a inspiré. Peu nombreuses, cependant, sont les personnes à même de lire les sept volumes des lettres du P. Chaminade. D’où l’idée de proposer au moins un parcours à travers cet ensemble.

Ces lettres sont truffées de conseils spirituels que tous ses disciples ont intérêt à recueillir. J’ai fait pour eux une sorte de cueillette aux champignons, et cet ouvrage en rapporte un gros panier plein.

Je m’étais d’abord proposé de me limiter aux lettres adressées par le P. Chaminade au P. Jean Chevaux, mais pour situer ce dernier dans le contexte de sa communauté et de sa mission, il m’a fallu élargir le champ d’investigation à la correspondance du Fondateur avec plusieurs autres membres des communautés de Saint-Remy, notamment M. Clouzet, M. Lalanne, M. Caillet…. Le premier éditeur des lettres du P. Chaminade les présente dans des notices biographiques, dont certaines sont reproduites à la fin de ce volume.

Les lettres du Père Chaminade à destination de Saint-Remy s’étendant sur plusieurs dizaines d’années, il fallait aussi rappeler au moins quelques événements marquants de ces années-là, tout en présupposant connue la biographie du P. Chaminade.

Pendant tout un temps, M. Clouzet est comme le N°2 de la Société de Marie, avec qui le Père Chaminade traite des nouvelles fondations – nombreuses -, des affaires – souvent économiques – des communautés, et des mouvements du personnel. Très peu de ces considérations sont retenues ici.

Par contre, avec le P. Chevaux, il aborde souvent la question de la formation des candidats, et donne des conseils qu’il est utile de relire. Quant au P. Caillet, une des grandes missions qui lui a été confiée a été celle de la reconnaissance légale de la Société et de son engagement dans l’éducation scolaire. C’est une dimension de la mission marianiste sur laquelle on entendra volontiers le P. Chaminade s’exprimer. Sur ce même sujet, les lettres à M. Lalanne tournent parfois à la polémique et à la correction paternelle, sans jamais faillir à la miséricorde ni même à la tendresse…

Lire ou télécharger le document:

[gview file= »http://www.marianistes.com/documentation/wp-content/uploads/sites/2/2016/10/ames-chers-enfants-de-saint-remy.pdf »]

Est-ce que cet article vous a aidé ?

Articles similaires