robertSurprises pour moi, marianiste : nous ne célébrons pas l’Office ensemble (Laudes, Vêpres – même si la courte prière du soir suivait parfois le schéma des Vêpres, mais jamais avec plus qu’un psaume). Pas d’oraison en commun, sauf exception. Il faut donc gérer individuellement son temps de prière.

Autre surprise : seul l’aumônier préside la messe et on ne concélèbre pas aux messes du groupe. Expérience décapante pour moi, mais aussi occasion de reprendre conscience de ce que représente « ma » messe quotidienne. La prière du soir était animée par les participants, variée, souvent créative.
Parmi les intervenants, un Jésuite irlandais a animé trois jours sur trois sacrements, et nous avons pris le temps de les célébrer, tour à tour l’onction des malades, la réconciliation, l’Eucharistie.

Parmi les autres thèmes du programme : une réflexion sur le 3e âge comme étape de vie : physique (questions de santé/maladies), psychologique, spirituelle ; une présentation de Marie, mystique et prophète, la présentation des charismes et des programmes missionnaires en cours dans nos deux Instituts (Michael McAward pour nous).

Les Maristes – « ils » préparent « leur » bicentenaire par un programme de trois années ; « ils » sont audacieux dans leur réponse aux appels de la mission… – et moi ? est-ce que j’aime « notre » charisme ? comment est-ce que je le fais vivre et partager ?

à suivre

Robert Witwicki, prêtre marianiste

Lire la 1ère partie

Marianistes de France

N'hésitez pas à nous contacter

En cours d’envoi

©2017 Marianistes de France site réalisé par EXTRATIS

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?