Qui êtes-vous père Marcel ?

marcelpfTout au début de ma vie religieuse, j’ai été instituteur à l’école des frères à Saint Thégonnec dans le Finistère, puis 29 mois et demi en Algérie comme appelé au service militaire et après la guerre d’Algérie, 4 ans au Séminaire Marianiste international et ordonné prêtre le 3 avril 1965 à Fribourg en Suisse par Mgr Haller, de l’Abbaye de Saint Maurice en Suisse… puis aumônier des juvénistes à Antony.

En 1968 , les supérieurs m’affectent à l’Institution Sainte Marie de Belfort, où je reste 12 ans et en 1980, le Père Délas, le Provincial d’alors, me demande de partir en Afrique, au Congo Brazzaville ! Je ne m’y attendais pas du tout, tellement j’étais bien à Belfort, au mileu de tous ces éléves avec qui j’ai lancé le M.E.J, le Mouvement Eucharistique des Jeunes, d’inspiration Ignacienne. C’est alors avec un confrère, je m’inscris à la retraite à Chateauneuf de Galaure, prêchée par le P. Finet. Tout près de ce Foyer de Charité vit Marthe ROBIN, la stigmatisée qui, pendant 30 années, n’a pris aucune nourriture, aucune boisson. Nous étions plus de 200 personnes qui participaient à cette retraite spirituelle. Comme nous étions trop nombreux, le P. Finet a décidé que seuls les couples et les prêtres pouvaient rendre visite à Marthe. Nous avions 7 minutes pour rencontrer Marthe qui était dans son lit de souffrance.

Je lui ai dit que vraiment je n’étais pas heureux de partir en Afrique, alors que j’étais si bien à Belfort, avec tous les jeunes. C’est alors qu’elle m’a dit que  » ce sera la GRACE de MA VIE  » et je dois reconnaître que mes années au Congo et en Côte d’Ivoire furent une grande GRACE du Seigneur, après tout ce que j’ai vécu avec les Congolais et les Ivoiriens, tellement ils sont avides de connaître Jésus-Christ

D’abord, je suis allé comme missionnaire à la Mission marianiste de VOKA, à 150 km de Brazzaville, puis à la Paroisse Notre-Dame d’Afrique d’Abidjan et au Sanctuaire Marial de Marie de toute grâce à Abidjan et nous voilà depuis 10 ans à la paroisse de Saint Victoret pour mener la vie pastorale sous toutes ses formes.

Père Marcel Boisselier, religieux marianiste à Saint Victoret

Marianistes de France

N'hésitez pas à nous contacter

En cours d’envoi

©2019 Marianistes de France // Réalisé par EXTRATIS

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?