Pour les membres des CLM, l’enjeu était clair:

renforcer les liens entre tous les représentants et les membres, se donner un nouvel élan missionnaire grâce à l’adoption d’orientation communes, être une équipe internationale.

Ces questions, et d’autres encore, ont été au cœur des échanges.

Mais pour nous, autres membres de la Famille: quel enjeu?

Le thème choisi et rappelé ici en titre, manifeste une grande continuité de réflexion de la part des CLM et le désir, toujours plus manifeste, que les laïcs prennent pleinement leur place dans la Famille. Cela suppose déjà une grande conscience de leur part, du rôle qu’ils ont à y jouer.

Quelle est la vocation du laïc dans l’Eglise, et du laïc marianiste dans la Famille marianiste?

Plus cette réponse sera claire dans les esprits, et, surtout, exprimée dans les faits, plus notre branche laïque deviendra un moteur pour nous tous. Plus elle pourra aussi nous interpeller nous autres, membres des branches consacrées, si nos neurones, ou nos cœurs sont à la traîne pour nous ouvrir à ce don: une interpellation qui devrait être bienvenue dans une Famille (ou alors, revenir au début de la phrase et réfléchir un bon coup!).

Chez nous marianistes, la branche laïque a posé les fondations de toute la Famille.

Beaucoup de ce qui nous identifie a été vécu et transmis chez les laïcs avant de l’être chez les consacrés. Selon cette dynamique, inscrite définitivement dans nos gènes depuis notre conception, la croissance de l’expérience marianiste laïque ne peut qu’offrir de nouvelles opportunités à nous tous.

Il y a peu, les religieux et religieuses avaient centré leur bicentenaire de fondation (2016-2017) sur la même interrogation: la place des religieux dans la Famille marianiste. Cette réflexion et cette expérience sont nécessaires à chaque branche individuellement, pour être ensuite mieux conjuguées tous ensemble. Dans un orchestre, chacun doit donner sa partie, y exprimer pleinement les richesses spécifiques de son instrument et, sous la houlette du chef y harmoniser cette diversité en une superbe harmonie. Et l’Esprit est un vrai maestro!

Alors, un pour tous et tous pour un !

Membres de la Famille marianiste, que de ce nouveau Cénacle surgisse pour nous tous une nouvelle vie et un nouvel envoi!

André Fétis, religieux marianiste, prêtre

Marianistes de France

N'hésitez pas à nous contacter

En cours d’envoi

©2018 Marianistes de France // Réalisé par EXTRATIS

Sed amet, dictum dolor. felis consequat. eget mattis

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?