Lc 4 : tentations

Plusieurs moyens conduisent à Dieu, mais il n’est pour chacun de bon, que celui dont la Providence veut qu’il se serve. On peut aller à Dieu par le ministère sacerdotal, par la vie religieuse, en demeurant dans le monde ; par les œuvres de zèle, par la solitude et la contemplation ; par la vie pénitente ; par les œuvres de charité corporelle. Mais tel de qui Dieu veut être servi par les œuvres de zèle et dans la vie religieuse, et qu’il entend sauver par ce moyen, ne se sauvera pas par d’autres, dans le monde, par exemple…
La nature et le démon nous portent à nous rechercher nous-mêmes, à faire ce qui flatte le plus ou qui comprime le moins notre liberté et notre amour-propre. Si nous aimons mieux faire ce que Dieu veut que ce qui nous plaît, nous prendrons toujours les moyens que les dispositions de sa Providence nous présenteront et qu’il nous fera connaître pour être ceux dont il veut que nous usions.

E&P (Ecrits et Paroles) – V, p.452.

Marianistes de France

N'hésitez pas à nous contacter

En cours d’envoi

©2019 Marianistes de France // Réalisé par EXTRATIS

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?