26ème jour de carême : Dieu riche en miséricorde

C’est le devoir de l’Eglise, la grande tâche de l’Eglise, d’appeler, de crier, – ça je connais ce mot là – d’appeler à grands cris la miséricorde de Dieu sur les personnes et sur notre monde.

Jésus n’est pas venu nous révéler l’essence de Dieu, l’Être de Dieu. Il n’est pas venu nous faire des grands cours de théologie. Jésus est venu nous montrer Son Père, un Dieu de miséricorde.

Dieu est riche en miséricorde. Et si nous voulons découvrir cette richesse de miséricorde, ce n’est pas en essayant d’analyser Dieu, nous ne le trouverions pas. Mais le Christ Lui-même nous a donné le chemin lorsqu’il nous a dit, je suis le chemin, la vérité, la vie. Pour aller vers le Père, c’est par Lui qu’il faut passer, mais plus encore c’est lui qu’il faut regarder.

Rappelez-vous la conversation avec l’Apôtre Philippe le soir du jeudi saint. Philippe comme tous les autres apôtres avait tellement entendu parler du Père. Et que tout spontanément nous aurions eu le même désir dans le cœur : « Mais Seigneur tu nous parles tellement de ton Père ! Montre-nous ton Père ! » Et Jésus répond : « Philippe, celui qui me voit, voit mon Père ». Et c’est en regardant Jésus que je peux comprendre que Dieu est riche en miséricorde à cause du grand amour dont il nous a aimés, alors que nous étions morts par suite de nos fautes, nous a fait revivre avec le Christ.
Tout à l’heure, dans cette petite épître de la messe de l’aurore de Noël : aucun mérite de notre part ! C’est Lui qui nous a aimés, c’est Lui qui nous a sauvés en nous envoyant Jésus son Fils.

Et c’est Lui qui aujourd’hui nous envoie l’abondance, la surabondance de son Esprit Saint pour que nous puissions vivre dans cette communion avec Jésus son Fils.

1981 « La miséricorde divine »

Musique : Zino Saint Martin

Marianistes de France

N'hésitez pas à nous contacter

En cours d’envoi

©2018 Marianistes de France // Réalisé par EXTRATIS

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?